Rechercher
  • Rebecca Losier-Chiasson

Miroir des émotions


Beaucoup la connaisse déjà, pour ceux que non, je vous présente Abby. Abby est le miroir de mes émotions. Au cours de sa première année parmi nous, j'ai rapidement appris que mon état émotionnel avait un impact sur les comportements de ma chienne. Plus mon anxiété était élevée, plus elle démontrait également des signes anxieux (un vrai chien velcro!). Plus j'étais frustrée, moins je réussissais à la discipliner efficacement (perspicace, je vous l'assure!).


Bon, avant d'aller plus loin, je vous explique comment ça marche, cette affaire de miroir là. Si je vie une émotion forte, mon système sympathique embarque. En gros, les sensations inconfortables dans mon corps sont une alerte à ma tête que ça semble dangereux ce qui se passe là ! Bon ben, que le danger soit réel ou perçu, mon corps va réagir de la même façon: ma respiration change, le battement de mon coeur.. plusieurs changements physiques se déroulent rapidement pour me préparer à "combattre ou fuir la situation" . Donc là, t'as mon chien qui réalise que mon non-verbal envoie des signaux de détresse, et qui devient stressée, elle aussi! Pas le temps de donner la patte ou s'asseoir pour une traite s'il y a un potentiel danger, non!


J'ai due prendre conscience de mes signes. Ça c'était la première étape, bien sûre! La seconde étape, c'est de réussir à identifier cette émotion qui m'occupe et utiliser mes outils de gestion : permettre à mon corps de se calmer, ramener mes pensées qui sont probablement partout sauf ici et maintenant, restructurer ces pensées qui peuvent être devenues irrationnelles.


Et Abby dans tout ça ? Elle m'aide à gérer les tempêtes qui se passent à l'intérieur de moi de plusieurs façons. Son non-verbal m'aide à identifier ces situations où je ne vais pas bien. Sa présence me fait du bien : elle me fait rire lorsqu'elle fait la bouffonne, elle apprécie nos marches dehors autant que moi, et elle m'aide à m'apaiser lorsqu'elle s'allonge sur le sofa avec moi (certains ont des "heavy blankets".. Moi j'ai une "Abby-blanket"). Parce qu'avoir un animal de compagnie, ça nous aide à se sentir bien pour plusieurs raisons. Toi, ton animal de compagnie contribue à ton bien-être de quelle façon ?


Oh avant que j'termine !!! Là, c'est sure que je vous donne l'exemple d'Abby qui devient anxieuse en réaction à mes émotions, mais j'tiens à faire un petit parallèle! Saviez-vous que ces neurones miroirs, nous en avons tous ? Mon chien réussi à ressentir mon anxiété et ça a un impact sur son système d'alarme, mais ce n'est pas un mécanisme qui se limite aux animaux : entre humains, nous réagissons également aux émotions des autres. Pensez à un enfant qui est dans un nouvel environnement et qui se retourne pour analyser les réactions de son parent. Si le parent est préoccupé ou émotif, l'enfant ajustera ses réactions à celle de l'adulte et ressentira de l'insécurité. Si, au contraire, le parent utilise ses techniques pour demeurer calme et en contrôle de ses émotions, l'enfant miroitera ce sentiment de sécurité. En d'autres mots, être conscient de l'impact de nos réactions émotionnelles sur autrui est un outil qui nous aide à nous réguler pour notre propre bien-être, mais également pour aider nos enfants à se sentir calme, heureux, en sécurité et prêt à explorer.


Et vous, qu'est-ce qui vous indique que vos émotions sont trop intense ? Qu'est-ce ce qui vous aide à vous recentrer au moment présent ?

62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Blogue